Un développement inégal et déséquilibré

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Les enjeux du développement durable
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Un développement inégal et déséquilibré

FB_Bac_98613_Hge2_TT_029

29

67

6

(>dépliant,IIIetIV)

Qu’est-ce que le développement ? Comment identifier les écarts de développement ? Le schéma opposant le Nord et le Sud est-il suffisant ?

1L’indicateur de développement humain

 L’idh prend en compte trois indices :

– l’espérance de vie à la naissance qui mesure la satisfaction des besoins essentiels de l’homme ainsi que l’accès à une alimentation saine, à l’eau potable, à un logement décent, à une bonne hygiène et aux soins médicaux ;

– le niveau d’instruction qui est déterminé par le taux d’alphabétisation des adultes et le taux brut de scolarisation ;

– le niveau de vie (pib par habitant) qui donne une indication sur le niveau de vie moyen du pays.

 L’idh permet de distinguer les pays du Nord qui ont un fort idh (Norvège : 0,971) et les pays du Sud qui en ont un faible (Niger : 0, 340).

2Nord-Sud : l’inégal développement

ADes inégalités de richesse et de niveau de vie

 Le Nord, qui abrite 20 % de la population mondiale, détient 80 % des richesses du globe. Il produit également l’essentiel de la richesse.

 À l’inverse, dans les pays du Sud, une grande partie de la population n’a pas accès aux services de base (santé, scolarité…) et aux ressources (eau potable, électricité…). La population est fragilisée par la sous-nutrition et les maladies.

BDes inégalités dans la structure de la population

 Au Nord, la population vieillit. Le taux de fécondité parvient à peine à renouveler les générations. Les taux de natalité et de mortalité sont bas.

 Le Sud est caractérisé, au contraire, par une croissance démographique importante et une population jeune. L’espérance de vie atteint rarement 60 ans. Les taux de natalité et de mortalité sont encore élevés.

CDes inégalités face aux risques naturels et politiques

 Les aléas naturels (sécheresses, inondations, séismes) ont un impact plus grand sur les populations du Sud.

Instabilité politique et guerres touchent davantage le Sud.

3Des inégalités à différentes échelles

info « Le Brésil, la Chine et l’Inde combinés devraient représenter 40 % de la production mondiale en 2050 contre 10 % en 1950. »

Rapport sur le développement humain

ADes Sud

Parmi les pays du Sud, on distingue quatre ensembles :

– les pays émergents à forte croissance économique comme la Chine et l’Inde ;

– les pays en développement (ped) dont la croissance est modérée et qui ont un net retard socio-économique ;

– les pays producteurs de pétrole qui se développent grâce aux pétrodollars ;

– les pays les moins avancés (pma) qui vivent en marge de l’économie mondiale.

BLes inégalités à l’échelle d’un pays

À l’intérieur d’un pays, on oppose généralement :

– un ou plusieurs centres, attractifs, où sont concentrés les activités, l’essentiel des pouvoirs politiques, les sièges sociaux des entreprises, les bourses de commerce et d’industrie ;

– les marges périphériques, plus ou moins bien reliées aux régions dynamiques, et dont les niveaux de développement sont variés.

CLes inégalités à l’intérieur d’une agglomération

 Des quartiers, sous-équipés en service de base, abritent les classes moyennes ou pauvres (logements collectifs, bidonvilles). Le chômage et la précarité y sont plus importants qu’ailleurs.

 D’autres quartiers accueillent au contraire les populations aisées (zones pavillonnaires, résidences de standing). Dans les pays pauvres, les transitions sont souvent très brutales.

Conclure

Des inégalités de richesse et de développement existent entre les pays du Nord et les pays du Sud. Mais il existe aussi des inégalités à l’échelle des pays ou des villes.

>>