Un métier, une formation, une qualification

Merci !

Fiches
Classe(s) : Séries industrielles | Thème(s) : Un secteur professionnel, une diversité de métiers

L’exercice d’un métier nécessite une formation professionnelle qui s’acquiert tout au long de la vie.

1 La formation tout au long de la vie

A Les voies d’accès


La formation professionnelle peut s’acquérir selon divers itinéraires.

14828_F2_01_Stdi

B Les modalités de la formation professionnelle


 Le compte personnel de formation (CPF) est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre des formations qualifiantes.

 Le plan de formation de l’entreprise, à l’initiative de l’employeur, permet au salarié de suivre des formations rémunérées qui ont pour objectif le développement de ses compétences, l’adaptation à son poste de travail, son évolution ou son maintien dans l’emploi.

À savoir

Apprentis : jeunes de 16 à 25 ans préparant un diplôme professionnel associant une formation en entreprise (sous la direction d’un maître d’apprentissage) et des enseignements dispensés dans un centre de formation des apprentis (CFA).

2 La qualification professionnelle


 La qualification est l’aptitude d’une personne à exercer un emploi. Elle dépend de la formation, des diplômes ou de l’expérience acquise.

 Les certifications attestent de la reconnaissance d’un niveau de qualification professionnelle. Elles sont délivrées sous la forme de diplômes (exemple : Bac pro Maintenance nautique), de titres (exemple : agent magasinier), de certificats de qualification professionnelle ou CQP (exemple : agent de prévention et de sécurité).

 Les certifications sont inscrites au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

3 La validation des acquis de l’expérience (VAE)


 La VAE permet à toute personne justifiant d’une expérience professionnelle d’au moins un an (en continu ou non) de se voir reconnaître officiellement ses compétences professionnelles par un diplôme professionnel, un titre ou un CQP.

 La VAE est ouverte non seulement aux salariés mais également aux non-­salariés, aux demandeurs d’emploi, aux bénévoles d’associations.

Pour aller plus loin

Les niveaux de formation sont les suivants :

VI

Formations n’allant pas au-delà de la scolarité obligatoire

V

Brevet d’études professionnelles (BEP), Certificat d’aptitude professionnelle (CAP)

IV

Niveau équivalent à celui du baccalauréat (Brevet professionnel, Bac professionnel…)

III

Niveau Bac+2 : Brevet de technicien supérieur (BTS), Diplôme universitaire de technologie (DUT)

II

Niveau Bac+3 (licence professionnelle) ou Bac +4 (maîtrise)

I

Niveau supérieur à celui d’un master ou d’un diplôme d’ingénieur