Un territoire inégalement dynamisé par le développement économique

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ST2S - 1re STI2D - 1re STL - 1re STMG | Thème(s) : Urbanisation, littoralisation, mutations des espaces ruraux

La croissance économique chinoise s’est fondée sur l’ouverture de son littoral aux investissements étrangers. En 1979, quatre zones économiques spéciales (ZES) avaient été créées sur le littoral Sud pour attirer les investisseurs étrangers en leur accordant des facilités juridiques et fiscales. Les côtes sont ainsi devenues le point d’ancrage de l’intégration du pays à la mondialisation. La littoralisation et la métropolisation ont concentré en bordure de mer l’essentiel du dynamisme économique. Un contraste s’est donc créé entre le littoral et l’arrière-pays continental.

DÉfinition

Littoralisation : concentration des hommes et des activités sur les côtes.

Une subdivision du pays a été officiellement élaborée dans les années 1990 afin de différencier trois ensembles :

le littoral : interface avec l’Asie orientale et le monde. On y trouve presque un Chinois sur deux, plus de la moitié de la richesse du pays (PIB), les ¾ de la production nationale et plus de 80 % des investissements étrangers et des exportations chinoises. Le littoral fait apparaître des pôles urbains et économiques majeurs (Hong Kong et Shanghai en tête) néanmoins séparés par des franges littorales beaucoup moins développées et urbanisées ;

DÉfinitions

Interface : zone d’échanges.

IDE : investissements directs à l’étranger.

l’intérieur : espace intermédiaire dynamisé par les littoraux, il rassemble un tiers de la richesse chinoise sur 30 % du territoire, réunit 44 % de la population et capte 16 % des IDE en Chine ;

l’Ouest : sur plus de la moitié du territoire chinois, il accueille environ un dixième du peuplement (dont de nombreuses minorités ethniques), 8 % du PIB et n’atteint que 3 % des exportations.

L’aménagement du territoire a donc conduit les autorités chinoises à privilégier les littoraux tout en permettant à l’intérieur du pays de bénéficier d’une industrialisation notamment le long des fleuves (axes de translation du développement d’Est en Ouest). Cette zone intérieure est bien un espace de transition entre l’Ouest nettement moins développé et l’Est si puissant. Dès lors, l’expression des « Trois Chine » désigne le centre ou cœur économique (le littoral) bordé d’une périphérie intégrée (l’intérieur) qui jouxte une périphérie dominée (l’Ouest en retard).

DÉfinition

Périphéries : portions d’un territoire localisées en dehors de son centre économique. On distingue des périphéries intégrées lorsque leur proximité avec le centre les aide à se développer. Les périphéries dites « dominées » désignent des espaces plus éloignés du centre et nettement moins développés et dynamiques.

15492_P6_F08_01_stdi

La Chine, un territoire inégalement mondialisé