Une affirmation des fonctions non agricoles

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re Générale | Thème(s) : Les espaces ruraux : multifonctionnalité ou fragmentation ?
 

Les espaces ruraux voient leurs activités traditionnelles décliner au profit de fonctions non agricoles. On parle désormais d’espaces ruraux multifonctionnels.

I Habiter les espaces ruraux

1 Les conséquences de la métropolisation

mot clé

Les modes d’habiter renvoient à des processus de construction des individus et des sociétés par l’espace et de l’espace par l’individu, dans un rapport d’interaction.

Les espaces ruraux associent une grande diversité de modes d’habiter. Face à l’urbanisation croissante, les campagnes sont soumises à un double processus : l’exode rural et la périurbanisation. Cela entraîne des relations plus étroites avec la ville et une augmentation des inégalités entre les espaces ruraux.

2 Le périurbain, une nouvelle approche de la vie rurale ?

Le phénomène de périurbanisation est concomitant à celui d’étalement urbain. Le périurbain, espace fortement connecté à la ville, est apparu, en Europe, dans les années 1960-1970. Dans les Suds, depuis le début des années 2000, il connaît une très forte croissance.

Cet espace se caractérise par une forte mobilité car les emplois et les loisirs sont souvent urbains. Ainsi, 70 % des périurbains de l’agglomération se rendent quotidiennement à Mumbai pour y travailler.

Dans les Nords, les périurbains sont issus des classes moyennes et vivent dans des maisons individuelles tandis que, dans les Suds, ce sont généralement des néo-urbains pauvres qui vivent dans des habitats informels.

3 Un renouveau des populations rurales

Les populations agricoles sont, paradoxalement, de moins en moins nombreuses dans les espaces ruraux. Leurs revenus stagnent et l’impression de déclassement social domine.

Les néoruraux des Nords ont des professions variées. Ils cherchent à avoir un rapport de proximité avec la nature et des valeurs perçues comme plus authentiques. Ce phénomène est appelé périruralité.

II Des activités non agricoles de plus en plus variées

1 De nouvelles activités industrielles

Les espaces ruraux accueillent des industries agroalimentaires, agro-­énergétiques, minières ou textile.

mot clé

Le district industriel ou système productif local, concentre sur un territoire, des petites entreprises, spécialisées dans un ­secteur d’activité, à la fois concurrent et complémentaire.

Dans les pays riches, des districts industriels se sont spécialisés dans des secteurs de pointe (orfèvrerie au Nord de l’Italie ; horlogerie dans la « Watch ­valley » en Suisse).

Dans les pays en développement, l’industrie des espaces ruraux se limite à l’extraction minière (Mali, Bolivie) ou à une petite industrie locale très spécialisée (les small-scale industries en Inde).

2 Un secteur tertiaire dynamique grâce au tourisme

Le secteur tertiaire est celui qui tire la croissance des espaces ruraux et représente 70 % des richesses créées grâce notamment au télétravail, au coworking ou aux sociétés tournées vers les nouvelles technologies.

Le tourisme demeure la principale dynamique. Les campagnes sont des espaces récréatifs, depuis les années 1950, dans les pays du Nord et, depuis le début du xxie siècle, dans les pays émergents.

Les espaces ruraux touristiques sont des campagnes où les activités spécifiques peuvent se développer : l’agrotourisme, l’écotourisme ou le tourisme culturel.

 

Zoom

Le district industriel de Poggibonsi (Toscane)

05287_CH11_C_02

 

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.