Fiche de révision

Une connaissance affinée du client et de l'usager

Les technologies permettent désormais :

une connaissance parfaite du comportement du consommateur et de l'usager ;

une identification précise du processus d'achat du client, de son parcours client et usager.

A Les notions de consommateur, client et usager

Le consommateur est l'utilisateur final du produit.

Le client désigne une personne morale ou physique susceptible ou non d'acquérir un bien proposé par une entreprise. On distingue le client du consommateur, car la personne qui achète un bien n'est pas forcément celle qui le consomme ou l'utilise.

L'usager est une personne qui utilise un service public.

B Le processus d'achat du consommateur

Grâce aux technologies numériques, les organisations maîtrisent le processus d'achat du client. Ce processus d'achat est schématisé ci-après :

15844_Ens_commun_07_stdi

Ce processus d'achat a été fortement touché par le développement des technologies. Les consommateurs sont aujourd'hui suréquipés technologiquement et ultra-connectés : ordinateur, smartphone, tablette. Parallèlement, l'émergence des médias sociaux et l'importance de certains d'entre eux dans la vie quotidienne influencent fortement la façon de consommer.

En effet, les médias sociaux font partie des habitudes quotidiennes de certains consommateurs et permettent de garder le contact avec un réseau d'amis, malgré les contraintes de temps et d'espace. Ces amis constituent une source d'avis influents pour chacun des achats effectués, tout simplement parce qu'ils sont émis par des proches.

C Les facteurs explicatifs du comportement du consommateur

Le processus d'achat dépend de facteurs individuels ainsi que de facteurs liés à son environnement.

aLes facteurs individuels

Tableau de 8 lignes, 2 colonnes ;Corps du tableau de 8 lignes ;Ligne 1 : Facteurs individuels; Caractéristiques; Ligne 2 : Le besoin; Le besoin est un état de tension ou de désir. Lorsqu'un individu éprouvant un besoin est capable de décrire l'élément ou la prestation pouvant y répondre, on parle alors d'attente.Une hiérarchie classique des besoins est proposée par la pyramide de Maslow (voir ci-dessous).Un individu éprouve de nombreux besoins qui sont hiérarchisés. Une fois un besoin satisfait, l'individu éprouve des besoins d'un niveau supérieur.; Ligne 3 : La motivation; La motivation est la raison subjective poussant à un certain comportement (d'achat, de consommation, etc.) pour satisfaire un besoin non satisfait.Il existe plusieurs typologies de motivation suivant les auteurs : Henri Joannis, par exemple, les classe en motivations hédoniste, oblative et d'auto-expression.; Ligne 4 : La personnalité; La personnalité est l'ensemble des traits relativement stables qui caractérisent un individu.; Ligne 5 : L'image de soi; L'image de soi est la représentation mentale qu'un individu se fait de lui-même, décrivant sa personnalité physique (taille, genre…) et psychologique (caractère, comportement…). C'est tout à la fois la façon dont on se voit, ce que nous voulons être, ce que nous croyons être…; Ligne 6 : Le style de vie; Le style de vie se caractérise par une typologie d'individus fondée sur des opinions, des comportements et des valeurs qu'ils partagent et qui permettent d'expliquer en partie ce comportement.; Ligne 7 : L'attitude; L'attitude d'un individu à l'égard d'un produit, d'une marque, est l'ensemble de ses connaissances, croyances, opinions et sentiments qu'il a sur ce produit, cette marque.; Ligne 8 : Le frein; Le frein est une force psychologique négative qui empêche un individu de consommer un produit.;

La pyramide de Maslow

14635_P01_F07_01_stdi

bLes facteurs liés à l'environnement de l'individu

Des éléments extérieurs influencent le comportement d'achat :

la culture : c'est l'ensemble organisé et évolutif des éléments acquis (connaissances, idées, croyances et superstitions, valeurs, symboles, normes et lois, réalisations artistiques, folklore, coutumes, mythes et traditions) qui permettent aux membres d'un groupe ou d'une société de se comprendre, de vivre ensemble, de partager et de transmettre un certain savoir ;

les groupes sociaux : toute personne appartient à plusieurs groupes (amis, collègues, relations sportives) et rêve d'appartenir à d'autres groupes de personnes qu'elle admire. Ces groupes influencent ses achats notamment par le bouche-à-oreille ;

la classe sociale : dans une société, les individus peuvent être classés selon leur niveau social. Les individus d'une même classe ont des conditions matérielles de vie, des comportements, des intérêts similaires. Par exemple, des consommateurs appartenant aux classes sociales supérieures choisissent plutôt un hébergement dans un hôtel 4 étoiles que dans un 2 étoiles ;

la famille : l'acheteur est influencé par les membres de sa famille. Par exemple, la présence d'un jeune enfant peut influencer la réservation de vacances dans un hôtel avec des services spécifiques, comme un club bébé.

15844_Ens_commun_08_stdi

D L'influence croissante des technologies sur la connaissance des clients et son parcours

Pour conquérir et fidéliser son client, l'organisation doit davantage le connaître ainsi que son parcours. Or, celui-ci s'est digitalisé.

La digitalisation du parcours d'achat est le phénomène par lequel, même pour des achats réalisés en points de vente physiques, la recherche d'informations et de conseils préalables à l'achat commence sur Internet. En effet, le site internet des organisations ne suffit plus : le consommateur se renseigne désormais auprès de son réseau et effectue des recherches en ligne sur les différents produits qu'il souhaiterait acheter. Il devient ainsi plus volatile, indécis et exigeant.

L'acronyme ROPO (Research Online, Purchase Offline) qualifie la phase de recherche et de collecte d'avis sur Internet qui précède un acte d'achat réalisé en magasin. Au départ, la recherche d'information et d'avis concernait essentiellement l'e-commerce.

Le smartphone accentue ce phénomène. Selon la FEVAD, 42 % des consommateurs font désormais des recherches en ligne sur le point de vente depuis leur mobile, et 65 % des répondants déclarent reporter leur achat ou changer de magasin en fonction de ces recherches.

La digitalisation du parcours client est notamment liée aux notions de ROPO et de digitalisation du point de vente. Ce phénomène provoque l'apparition de nouvelles attentes chez le consommateur et de nouveaux défis organisationnels au sein des organisations. Parallèlement, toute organisation parvenant à détecter ce parcours client pourra collecter un nombre croissant d'informations très précises sur son client donc améliorer la relation qu'elle entretient avec ce dernier.

La digitalisation du parcours client peut se schématiser de la manière suivante :

Exemple

Le parcours d'achat automobile, pour lequel plus de 90 % des acheteurs de véhicules neufs commencent leur parcours en ligne et dans le cadre duquel le nombre moyen de concessions visitées avant l'achat, est désormais inférieur à deux alors qu'il était de quatre ou cinq vingt ans auparavant.

Pour lire la suite

Je m'abonne

Et j'accède à l'ensemble
des contenus du site