Une crise : Cuba – Un conflit : la guerre du Vietnam

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re ES - 1re L | Thème(s) : La guerre au XXe siècle
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Une crise?: Cuba?–?Un conflit?: la?guerre du VietnamL•ES
 
 

FB_Bac_98612_Hge1_TT_010

10

xx

2

Les relations Est-Ouest sont au plus mal en 1962 avec la crise de Cuba. Une période de détente lui succède, ce qui n’exclut pas les conflits localisés.

1La crise des missiles de Cuba (1962)

ALa rupture entre Cuba et les États-Unis

? Depuis 1959, l’île de Cuba est dirigée par Fidel Castro, un jeune avocat nationaliste.

? Castro nationalise les entreprises américaines. En réponse, les États-Unis suspendent toute aide financière et arrêtent l’importation de sucre de Cuba. L’embargo américain pousse Castro à se rapprocher un peu plus des Soviétiques.

? Soutenus par les Américains, les Cubains anticastristes préparent une intervention militaire. Mais leur débarquement dans la baie des Cochons en avril 1961 échoue.

BLe monde « au bord du gouffre »

? Après la tentative de la baie des Cochons, Castro réclame à Khrouchtchev des fusées à ogives nucléaires.

? En octobre 1962, les avions de reconnaissance américains U2 détectent à Cuba des rampes de lancement de fusées soviétiques. Kennedy apprend que des cargos soviétiques transportant des fusées et des bombes font route vers l’île.

? Kennedy établit une quarantaine autour de l’île pour intercepter les navires soviétiques et somme l’urss de démonter les installations. Le monde redoute alors de basculer dans une troisième guerre mondiale.

CL’efficacité de la dissuasion nucléaire

? Deux jours après, le 24 octobre 1962, les cargos soviétiques font demi-tour et le 28, Khrouchtchev annonce le retrait des fusées de Cuba. En contrepartie, il obtient la levée du blocus, la promesse que les États-Unis renonceront à envahir Cuba et le retrait des fusées américaines installées en Turquie.

? En 1963, le « téléphone rouge » est installé entre Washington et Moscou.

2La guerre du Vietnam (1965-1973)

AL’engagement américain

? Les accords de Genève (fin de la guerre d’Indochine, juillet 1954), qui avaient prévu la réunification du Vietnam, ne sont pas appliqués. Face au Vietnam du Nord communiste (dirigé par Ho Chi Minh) soutenu par l’urss, les Américains soutiennent au Sud un régime dictatorial et anticommuniste. Le mécontentement de la population à majorité bouddhiste favorise au Sud la propagande du Front national de libération (fnl ou Vietcong).

? Redoutant la contagion du communisme en Asie du Sud-Est, les Américains envoient au Sud-Vietnam de plus en plus de « conseillers militaires ».

? En 1965, le président Johnson décide d’intervenir massivement au Vietnam : l’attaque du destroyer Maddox en août 1964 dans le golfe du Tonkin lui en donne le prétexte.

BL’intervention militaire américaine

? En 1968, le corps expéditionnaire américain dépasse 500 000 hommes. Des bombardements systématiques sont opérés de part et d’autre du 17parallèle. Les armes terrifiantes (napalm, défoliants, bombes anti-personnelles…) font des centaines de milliers de victimes.

? Fin janvier 1968, alors que l’opinion américaine est de plus en plus hostile à la guerre (marches de la paix), le fnl déclenche au Sud-Vietnam l’offensive du Têt (nouvel an vietnamien) : plus de 100 villes et bases américaines sont attaquées.

CLe retrait américain

? Entamées sous la présidence de Johnson, les négociations se poursuivent sous Nixon. Les accords de Paris (janvier 1973) mettent fin à la guerre.

? Deux ans plus tard, le Vietnam est réunifié au profit du Nord communiste.

Conclure

Profitant du recul des Américains après leur défaite au Vietnam, les Soviétiques étendent leur influence en Asie du Sud-Est et en Amérique centrale.

>

>