Fiche de révision

Une mondialisation inégale selon les territoires

Contenu
15845_P2_F4_IM3_HD

Les inégalités de développement à l'échelle mondiale

A L'importance des littoraux

90 % des échanges mondiaux s'effectuent par voie maritime. Les façades maritimes les plus actives sont localisées dans les PID (Europe du Nord-Ouest, Californie et côte est américaine, Japon), dans les nouveaux pays industrialisés d'Asie (Taiwan, Hong Kong, Singapour, Corée du Sud) et dans les pays émergents (Chine, Inde…). L'Amérique du Nord, l'Europe du Nord-Ouest (Northern Range) et l'Asie-Pacifique concentrent les ports, les flux commerciaux et les densités de population majeurs.

B Les métropoles dirigent les réseaux de la mondialisation

Plus de 50 % de la population mondiale vit en ville. Les métropoles dirigent la mondialisation, car elles rassemblent les centres de décision économiques et financiers à rayonnement mondial. De plus, elles concentrent le pouvoir politique à l'échelle mondiale (ex. : l'ONU à New York) et sont aussi des capitales culturelles et scientifiques.

Les plus puissantes métropoles se rejoignent au sein de mégalopoles, en Europe (du bassin de Londres au nord de l'Italie), au Japon (Tokyo) et aux États-Unis (Boston-Washington). Des métropoles mondiales actives apparaissent dans les PED et des mégalopoles naissent dans les pays émergents (ex. : Rio de Janeiro – Sao Paulo, Chine littorale…).

C Des inégalités manifestes dans l'accès à la mondialisation

L'Amérique du Nord (États-Unis, Canada), l'Europe de l'Ouest et l'Asie-Pacifique organisée autour du Japon, de la Chine littorale et de la Corée du Sud forment la Triade. Il s'agit des trois aires de puissance les plus dynamiques de la planète, qui réalisent à elles seules près des 4/5 des échanges mondiaux et l'essentiel des décisions politiques mondiales.

Les États de la Triade sont de plus en plus secondés par des États émergents (Brésil, Inde, Chine…) qui investissent dans la haute technologie et les services et atteignent un niveau de développement proche de celui des PID. Toutefois, les progrès ne bénéficient pas à tout leur territoire et les inégalités sociales restent fortes.

Les autres PED fournissent des matières premières et de la main-d'œuvre aux PID. Ils ne sont pas encore des décideurs. Les investissements et l'implantation d'entreprises étrangères se dirigent vers les États en paix (ex. : la Chine vers l'Afrique du Sud-Est).

Les PMA, pays les moins avancés, ont une population en forte croissance, peu qualifiée (ex. : l'Afrique intertropicale). Les PMA souffrent de catastrophes, d'instabilité économique, politique, et manquent d'infrastructures (transport, énergie). Les liens avec la mondialisation sont fragiles, surtout localisés dans les littoraux et les villes. L'économie, traditionnelle (agriculture vivrière, artisanat, mines…), intéresse peu le marché mondial.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner