Une planète de citadins

Merci !

Fiches
Classe(s) : 1re Générale | Thème(s) : La métropolisation : un processus mondial différencié


Le monde connaît une urbanisation croissante, en particulier dans les pays en développement. Ces citadins de plus en plus nombreux vivent notamment dans des métropoles regroupant plusieurs millions d’habitants, territoires essentiels et emblématiques de la mondialisation.

I Une urbanisation croissante de la population

1 La transition urbaine mondiale

Depuis 2015, 55 % de la population mondiale vit en ville (contre 30 % en 1950). Ce taux devrait continuer à augmenter pour atteindre 60 % en 2030.

Il y aurait donc environ 4 milliards de citadins sur la planète aujourd’hui (a priori 5 milliards en 2030).

2 Une urbanisation surtout due aux pays en développement

Le rythme de la croissance urbaine mondiale est relativement soutenu (environ 2 % par an). Cette moyenne cache des disparités. La croissance est ralentie dans les pays développés (environ 0,5 % par an) et très rapide dans les pays en développement (environ 2,5 % par an, et même 4 % par an dans les PMA) encore marqués par un exode rural et un dynamisme démographique importants.

L’Amérique latine fait figure d’exception, avec des taux d’urbanisation similaires à ceux des pays développés.

II Le phénomène de métropolisation

La planète compte aujourd’hui 513 agglomérations (ensemble urbain composé de plusieurs villes interconnectées) de plus d’un million d’habitants (16 en 1900). 45 comptent entre 5 et 10 millions d’habitants et 29 sont des mégapoles (agglomération de plusieurs millions d’habitants) de plus de 10 millions d’habitants. Seules 5 villes dépassent 20 millions d’habitants : Tokyo, Delhi, Shanghai, Mexico, São Paulo.

mot clé

La métropolisation désigne la concentration progressive des hommes et des activités dans les métropoles.

Ce phénomène de métropolisation est lié à celui de littoralisation. Au Brésil, la région littorale du Sudeste est très dynamique et s’appuie notamment sur les mégapoles de São Paulo et Rio de Janeiro.

En Afrique, les métropoles du littoral du golfe de Guinée sont de plus en plus intégrées aux échanges mondiaux (Lagos au Nigeria, première métropole du continent africain).

III Les caractéristiques des métropoles

1 Des relais essentiels dans la mondialisation

Les métropoles concentrent les pôles décisionnels politiques, économiques, financiers et culturels. Les quartiers d’affaires des grandes métropoles mondiales accueillent les sièges sociaux des FTN (firmes transnationales).

Les métropoles sont souvent des nœuds de transports et de communication bénéficiant de ports et d’aéroports ou servant de points de jonction des câbles intercontinentaux nécessaires au réseau Internet mondial.

2 La présence d’une main-d’œuvre et de services de haut niveau

Ces agglomérations bénéficient d’une main-d’œuvre qualifiée : Paris concentre 40 % des effectifs français de recherche et développement.

Elles bénéficient également d’équipements culturels qui rayonnent à différentes échelles (le MoMa à New York ou le Louvre à Paris et à Abu Dhabi).

3 Des paysages métropolitains

L’aménagement de quartiers d’affaires dotés de gratte-ciel, dessinés par des « starchitectes » permet à une métropole de montrer sa puissance.

Annabac est gratuit en septembre !

Inscris-toi pour en profiter.