Verlaine : le poète maudit

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de - 1re L - 1re ES - 1re S - 1re STI2D - 1re STMG - 1re ST2S - 1re STL | Thème(s) : Les mouvements littéraires
Corpus Corpus 1
Verlaine : le poète maudit

FB_Bac_99066_Lit1_F49

49

95

5

Le symbolisme*, en réaction contre le Parnasse*, cultive la musique et le mystère. Verlaine, Rimbaud, Mallarmé participent de ce mouvement.

1 Une déchéance morale et matérielle

 Paul Verlaine (1844-1896) naît à Metz mais sa famille s’installe à Paris, où il mène une vie de bohème, écrit des vers et se met à boire.

 Sa vie est bouleversée par sa rencontre avec Rimbaud (1871) (>fiche50), avec qui il s’enfuit à Londres et à Bruxelles. Un soir d’ivresse, il le blesse de deux coups de revolver. Condamné à deux ans de prison, il se réfugie dans la religion puis retourne à une vie de débauche. Il meurt dans la misère.

2 Une poésie en demi-teinte

 Avec les Poèmes saturniens (1866), le poète inscrit sa personnalité et sa poésie sous le signe maléfique de Saturne. Il dévoile une sensibilité inquiète et mélancolique.

Les sanglots longs / Des violons / De l’automne

« Chanson d’automne », Poèmes saturniens

 Les Fêtes galantes (1869), recueil qui s’inspire du peintre Watteau (1684-1721), présentent des personnages costumés dans un contexte de fêtes mélancoliques.

 Les Romances sans paroles (1874) reflètent les états d’âme du poète sur un mode impressionniste et musical.

Il pleure dans mon cœur / Comme il pleut sur la ville.

« Ariettes oubliées III », Romances sans paroles

 Dans Sagesse (1881), le poète emprisonné se tourne vers Dieu.

Jadis et Naguère (1884) est un recueil disparate où figure le célèbre « Art poétique » qui définit la poétique de Verlaine.

L’essentiel sur…

l’œuvre de Verlaine

  • Une poésie musicale fondée sur un vers impair, fluide et berceur.
  • Des paysages tout en impressions, transposition subtile des états d’âme du poète.