Victor Hugo et son oeuvre

Merci !

Fiches
Classe(s) : Séries tertiaires - Séries industrielles | Thème(s) : L'itinéraire d'un héros de roman

Né en 1802, Victor Hugo meurt en 1885. Ses obsèques sont nationales, ce qui est une preuve de la reconnaissance de la nation du génie de l’auteur. Fils d’un général de Napoléon, Victor Hugo a gardé toute sa vie une réelle admiration pour l’empereur. Élève brillant, il compose ses premiers poèmes pendant sa scolarité et son talent est assez vite reconnu. Très vite donc, Victor Hugo connaît un succès qui ne se dément pas tout au long de sa carrière. L’auteur devient le chef de file du mouvement romantique.

A Le romancier

C’est un autre genre littéraire auquel s’attaque l’écrivain. Ses romans trouvent leur inspiration dans l’histoire. C’est le cas par exemple de Notre-Dame de Paris qui place son action dans le Paris du XVe siècle et la célèbre Cour des miracles.

Mais Victor Hugo est aussi un spectateur engagé de son époque, comme le montrent ses romans tels que Claude Gueux, qui dénonce une justice à plusieurs vitesses, ou Les Misérables, fresque sociale et politique de son époque.

B L’homme engagé

Toute sa vie, Victor Hugo s’est engagé dans la vie politique de la France mais aussi dans la vie sociale du pays, en dénonçant la misère, le travail des enfants, la peine de mort…

Son opposition politique à Napoléon III le conduit à l’exil dans les îles anglo-normandes. Il faut rappeler qu’Hugo, fervent admirateur de l’œuvre de Napoléon Ier, s’oppose à celui qui deviendra l’empereur Napoléon III, lui reprochant d’avoir abandonné les idéaux républicains et démocratiques après son coup d’État en 1851, alors qu’il était président de la Seconde République depuis 1848. L’opposition de Victor Hugo à l’empereur se marque par la parution de pamphlets, de textes critiques…