Vivre avec les autres

Merci !

Fiches
Classe(s) : Séries tertiaires - Séries industrielles | Thème(s) : Vivre ensemble

Vivre avec les autres, c’est avant tout vivre parmi les autres. C’est aussi vivre pour les autres en préservant son groupe qui est le lieu d’appartenance auquel chacun s’identifie, qui protège et qui rassure. Il propose un cadre familial, social, politique ou économique auquel chacun aime se rattacher. Il existe donc plusieurs groupes auxquels l’individu se rattache soit successivement soit simultanément. Chacun de ces espaces permet de se réaliser parmi les autres.

Remarque

Les Grecs désignaient sous le terme de « barbare » non pas celui qui se comportait de manière cruelle comme nous l’entendons aujourd’hui mais plus simplement l’étranger, celui qui n’appartient pas à notre groupe de référence. Les choix politiques acceptés par le groupe (il faut ici entendre dans les démocraties) permettent de construire une société et offrent à travers les partis politiques la possibilité de se réaliser et de travailler dans le principe pour le bien commun.

Parfois il est utile de résister à l’autre pour protéger le groupe. L’autre est différent mais il me ressemble : physiquement, il a le même aspect, moralement il a les mêmes émotions, des connaissances… Mais il est l’autre, à la fois un autre moi-même et pourtant quelqu’un d’autre. Il est en quelque sorte un miroir qui renvoie à l’individu à ce qu’il est, et qui met parfois en évidence ses défauts et ses qualités. À ce titre, il est enrichissant et nourrissant. Mais il ne partage pas toujours les mêmes idéaux et cherche parfois à les imposer. C’est par exemple ce qui est arrivé pendant la Seconde Guerre mondiale et l’invasion allemande ; certains Français ont alors résisté (mouvements de la Résistance) au nom de leur idéal : la France telle qu’elle devait être.

Toute société est formée de groupes sociaux fondés sur les appartenances, le mode de vie… Les inégalités sont sources de conflits, c’est pourquoi les choix sociaux sont essentiels. Le groupe doit porter assistance aux plus faibles soit par l’initiative individuelle ou collective, soit en déléguant à l’État (allocations chômage…).