Voyages et découvertes (XVe‑XVIe siècles)

Merci !

Fiches
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Nouveaux horizons géographiques et culturels des Européens à l'époque moderne
Corpus - | Corpus - 1 Fiche
 
Voyages et découvertes (XVe‑XVIe siècles)
 
 

FB_Bac_98613_Hge2_TT_012

12

39

4

À la fin du Moyen Âge, des conditions favorables permettent aux Européens de se lancer à la découverte du monde.

1Les conditions de l’expansion européenne

L’Orient est très présent dans l’imaginaire européen. Les aventures extraordinaires de Marco Polo à la fin du xiiie siècle font rêver.

 Ces voyages sont rendus possibles grâce aux progrès dans les techniques de navigation :

– la boussole et l’astrolabe (instrument qui mesure la hauteur des astres au-dessus de l’horizon) permettent aux marins de se repérer et de se diriger. La découverte du monde est facilitée par l’usage de cartes marines (les portulans) ;

– la caravelle, un navire très maniable mis au point par les Portugais, permet de naviguer contre le vent et sur de longues distances.

2Les grandes découvertes : Espagne et Portugal

Dès la fin du xve siècle, des navigateurs portugais et espagnols cherchent une nouvelle route maritime pour aller aux Indes. Mais ils veulent aussi connaître le monde.

AL’initiative portugaise

 C’est avec Henri le Navigateur (1394‑1460), un prince portugais, que débutent de façon organisée les grandes découvertes.

 En 1487, Barthélémy Diaz atteint le cap de Bonne-Espérance. Il démontre ainsi que les eaux de l’océan Atlantique et de l’océan Indien se rencontrent.


 

info Cabral appellera le Brésil ainsi à cause du bois de brasil, un bois à partir duquel on produit une teinture « couleur de braise » et que l’on trouve en abondance.

 Dix ans plus tard, Vasco de Gama parvient à contourner ce cap et à atteindre les Indes. Il a trouvé la plus courte route des Indes. En 1500, Cabral découvre le Brésil.

BLa découverte de l’Amérique par les Européens

Au xvie siècle, la prépondérance espagnole s’affirme.

 Alors que les Portugais détiennent les clés de la route maritime des Indes, Christophe Colomb (1451-1506) prépare une expédition pour les Indes en naviguant vers l’ouest.

 En avril 1492, il réussit à persuader les souverains espagnols de le laisser partir. Trois mois après avoir quitté l’Espagne, il atteint les Bahamas, puis accoste à Cuba (qu’il croit être la Chine) et à Haïti. Lors des voyages suivants (de 1493 à 1504), il découvre l’île de Trinidad et débarque en Amérique centrale.

 La découverte du Nouveau Monde par Christophe Colomb marque le début de la colonisation du monde par les Européens.

CMagellan et le premier tour du monde

En 1519, Fernand de Magellan, un navigateur portugais au service de l’Espagne, entreprend le premier voyage autour du monde.

 Il traverse l’Atlantique, explore la côte du Brésil, trouve un passage qui portera son nom (le détroit de Magellan) entre l’Amérique et la Terre de Feu.

 En 1521, il atteint les Philippines où il est tué. Son second poursuit le voyage. En 1522, il est de retour à Séville. Le voyage a duré trois ans et la rotondité de la Terre est prouvée, ce que beaucoup refusaient encore de croire.

3Les grandes découvertes : Angleterre et France

Les Anglais et les Français se livrent à l’exploration de l’océan Pacifique à la recherche de nouveaux passages pour les Indes.

 Dès la fin du xve siècle, le Vénitien Jean Cabot et son fils explorent, pour le compte du roi d’Angleterre, les côtes américaines de l’Hudson et de la Floride.

Jacques Cartier (au service du roi de France), parti avec la mission de trouver un passage par le nord-ouest pour atteindre l’Asie, découvre le Canada.

Conclure

En moins d’une génération, les Européens (Espagnols et Portugais surtout) ont découvert de nombreux pays outre-Atlantique et ont accompli le premier tour du monde.