Accident à  la centrale

Merci !

Exercices
Classe(s) : 1re S | Thème(s) : Cohésion et transformations de la matière


Le nuage radioactif rejeté les 25 et 26 avril 1986 par le réacteur de l’unité 4 de la centrale de Tchernobyl avait une activité initiale voisine de . Au sein de ce nuage, deux radionucléides posent la majorité des problèmes sanitaires : le césium 137 et l’iode 131.

1. Donner la composition des noyaux d’iode 131 et d’iode 127.

2. L’iode 127 est le seul isotope stable de l’élément iode. Justifier pourquoi l’iode 131 est radioactif .

3. Le combustible nucléaire dans le réacteur endommagé est constitué par de l’uranium faiblement enrichi en uranium 235.

D’ou provient l’iode 131 rejeté lors de l’explosion du réacteur ?

4. Dans un réacteur nucléaire, l’énergie moyenne libérée par noyau est de 185 MeV.

a. Calculer en joule l’énergie moyenne libérée par 1 kg d’uranium 235.

b. Le réacteur a une puissance P de 100 MW. Calculer le temps t nécessaire pour consommer 1 kg d’uranium 235.

5. La thyroïde a la propriété de fixer tous les isotopes de l’iode. L’iode 131, susceptible d’être ingéré après un accident nucléaire, provoque des cancers de la thyroïde, en particulier chez les jeunes enfants.

Pourquoi les institutions publiques situées à proximité d’une centrale nucléaire disposent-elles de stocks de pastilles d’iodure de potassium ?

6. « L’iode 131 a une demi-vie d’environ huit jours. » Expliciter cette expression et en déduire une valeur approximative de l’activité du nuage radioactif le 3 mai 1986.

Donnée : .

2. Revoir si nécessaire le paragraphe I.2 du cours.

4. b. On rappelle qu’une puissance correspond au rapport d’une énergie sur le temps qui a été nécessaire à émettre cette énergie. Pour que la puissance soit exprimée en watt, l’énergie doit être en joule et le temps en seconde.

6. Voir la question 2 de l’exercice 7.