distillation de brut

Merci !

Exercices
Classe(s) : 1re S | Thème(s) : Cohésion et transformations de la matière


Une tour de distillation de pétrole peut être considérée comme un cylindre de 60 m de haut et de 10 m de diamètre. Des plateaux remplacent les pointes de la colonne Vigreux, mais le principe mis en œuvre est le même. Pendant la distillation, la température de chaque plateau reste constante. Elle est d’autant plus basse que le plateau est proche du sommet de la tour. Le brut (ou fioul lourd) est distillé dans la tour.

1. Les produits les plus volatils sont-ils obtenus sur les plateaux les plus proches ou bien sur les plus lointains du sommet de la tour ? Justifier.

2. Expliquer la répartition des distillats sur la figure ci-après, en fonction de ce que l’on sait sur la température d’ébullition des alcanes. Classer les températures d’ébullition par ordre décroissant.

3. Les liquides obtenus sur les différents plateaux sont appelés coupes ou coupes de distillation. On suppose que l’on obtient les trois coupes suivantes : essence légère, kérosène et gazole. Associer chacune de ces coupes aux plages de températures des plateaux suivantes et justifier :

Plage 1 (°C)

Plage 2 (°C)

Plage 3 (°C)

4. Sachant que la densité ainsi que la température d’ébullition d’un alcane augmentent avec n, associer chacune des coupes — essence légère, kérosène, gazole — aux densités suivantes :

5. Donner la masse volumique de chaque coupe en puis en .

6. Pourquoi les colonnes de distillation (atmosphérique) ont-elles toujours une torchère (flamme) à leur sommet ? Qu’y brûle-t-on ?