Échauffement et performance

Merci !

Exercices
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Pratiquer une activité physique en préservant sa santé

L’échauffement est très important. À froid, le liquide qui lubrifie les articulations, la synovie, est visqueux. Par ailleurs, sa production augmente lorsque la température augmente. Au repos, muscles et tendons sont à une température de 36 °C. Or, il a été observé qu’à 39 °C, les tendons sont plus élastiques et la souplesse musculaire beaucoup plus grande. Quelques exemples d’échauffement :

– 2 à 3 min de course à allure modérée, puis 2 à 5 min de footing entrecoupé de déplacements variés ;

– exercices de musculation des abdominaux, obliques et fessiers ;

– échauffement des muscles des épaules, du cou, des bras et des mains (rotations des poignets, crispations puis ouverture complète des mains…).

Un groupe de coureurs subit, avant de faire un 100 mètres, un échauffement dont la durée varie entre 0 et 50 minutes (doc. 11).

Doc. 11. Échauffement et performance au 100 m

a. D’après vos connaissances et les informations extraites du doc. 11, expliquer les différents objectifs de l’échauffement.

b. Quelles conclusions peut-on tirer de l’étude menée sur le groupe de coureurs ? Justifier les réponses à partir d’arguments tirés du doc. 11.

Voir le savoir-faire page 251.