Le management stratégique : l’organisation de la production

Merci !

Exercices
Classe(s) : Tle STMG | Thème(s) : Le management stratégique : l’organisation de la production

Cas pratique

Loraplast : transformation de plastiques à la carte

Énoncé

À l’aide des annexes ci-dessous et à partir de vos connaissances, il vous est demandé de répondre aux questions suivantes :

1. Décrivez le système de production de Loraplast.

2. Quels sont les points forts de l’entreprise Loraplast ?

3. Quelles observations pouvez-vous réaliser à propos du pouvoir de décision dans l’entreprise ?

Annexe 1 : l’univers du plastique

Loraplast situé à Essey-lès-Nancy en Meurthe-et-Moselle (54) est spécialisé dans l’univers des plastiques. Loraplast assure depuis 1968 tous types de travaux de transformation pour l’industrie (tuyauterie, cuves, bacs…), la PLV (présentoirs, lettres découpées, plaques polies…), la distribution de semi-produits en plastique dans les secteurs du bâtiment (bardage, couverture, voûte…) et de la communication (supports alvéolaires, expansés, sandwichs alu…).

Les ateliers dotés chaque année de nouvelles machines permettent aujourd’hui de nombreuses et délicates opérations : découpe, fraisage, tournage, pliage, soudage, formage à chaud, polyfusion…

L’automatisation de ces tâches de grande précision, développée sur 900 m2 d’atelier garantit une qualité irréprochable pour des coûts très mesurés.

Cette prestation globale de distribution et transformation est un gage de service total.

http://www.loraplast.com

Annexe 2 : Les compétences de Loraplast

Nos techniciens qualifiés possèdent une grande expérience de la soudure par baguette d’apport, par extrusion et par polyfusion. Ils assurent ainsi une totale fiabilité de nos installations. Pour l’entretien de votre outil de production (convoyeur, chaînes d’embouteillage, nous assurons fraisage, tournage, perçage, filetage…) des pièces d’usure nécessaires à son bon fonctionnement. La disponibilité de notre personnel, la diversité de notre parc machines nous permet de répondre rapidement à vos demandes de maintenance. D’une souplesse de productivité étonnante, le centre d’usinage à commande numérique répond parfaitement à vos demandes de fabrication de petite ou grande série. Il assure une précision régulière des usinages et garantit une qualité irréprochable.

http://www.loraplast.com

Annexe 3 : Des marchés de niches

« Nous produisons des équipements sur-mesure en fonction des plans et des cotes communiquées par nos clients », précise Philippe Cara, le directeur technique de Loraplast. Avec un portefeuille d’environ 400 clients, l’entreprise se positionne sur des marchés de niche. Ainsi, depuis 2009, elle produit des éléments nécessaires au regarnissage des ascenseurs (panneaux intérieurs, plafonds, luminaires, guides câbles). Loraplast répond également à des demandes très ponctuelles, comme celle de la préfecture de Meurthe-et-Moselle qui avait besoin d’un pupitre.

Nous n’avons pas de concurrents réels dans le Nord-Est, car nous travaillons dans deux secteurs d’activité généralement bien distincts : la distribution et la transformation. Chez nous, ces activités demeurent complémentaires. En effet, grâce à nos 2 500 m² de stockage dédiés aux semi-produits, nous sommes en mesure d’usiner et de découper des pièces rapidement pour livrer nos clients sous quatre à cinq jours. Par ailleurs, nous disposons d’un large panel de clients parmi lesquels ArcelorMittal, Lilly France, etc.

www.lejournaldesentreprises.com

Annexe 4 : L’équipe dirigeante

Philippe Mérigot, 52 ans, P-dg de Loraplast, est entré à 18 ans dans la société dirigée par son père, Edgar Mérigot. Son fils Alexandre, 24 ans, est entré dans la société familiale en 2006 après un BTS en productique-mécanique. Pour développer son entreprise, le P-dg de Loraplast s’appuie sur deux jeunes cadres techniques, mais c’est lui qui prend l’essentiel des décisions, comme par exemple la décision d’élargir l’activité au stockage de semi-produits.

L.I

Éléments de corrigé

1. L’entreprise Loraplast réalise elle-même l’intégralité de sa production et ne sous-traite aucune activité. Il s’agit essentiellement de productions à la commande, en petites séries ou à l’unité. Les produits réalisés sont personnalisés et fabriqués à partir d’un stock de matières premières préexistant. La fabrication de certains produits nécessite un savoir-faire spécifique et des machines spécialisées.

2. Loraplast dispose d’un savoir-faire particulier dans de nombreux aspects du traitement du plastique et a pu investir dans des machines modernes. Elle n’a pas de concurrent direct dans le secteur et bénéficie d’un large panel de clients. Son important entrepôt de semi-produits lui permet de répondre rapidement à la plupart des demandes de la clientèle.

3. Chez Loraplast, le pouvoir de décision est concentré entre les mains d’une seule personne : le P-dg. Ce dernier peut néanmoins déléguer certaines décisions d’ordre technique ou d’importance secondaire. Il s’agit d’une entreprise familiale qui se transmet de père en fils. La taille relativement réduite de l’organisation ne nécessite pas la mise en œuvre de mécanismes de coordination spécifiques par standardisation du travail.