Le management stratégique : le choix des objectifs et le contrôle stratégique

Merci !

Exercices
Classe(s) : Tle STMG | Thème(s) : Le management stratégique : le choix des objectifs et le contrôle stratégique

Cas pratique

La mutation des chantiers navals DCNS

Énoncé

À partir des annexes ci-jointes, vous réaliserez les travaux suivants :

1. Précisez la finalité du groupe DCNS.

2. Identifiez les principales orientations stratégiques de DCNS. Montrez que ces orientations stratégiques impliquent des changements majeurs au sein du groupe.

3. Expliquez pourquoi la qualité du système d’information de DCNS constitue un enjeu majeur de son évolution.

Annexe I : DCNS et la mer

« Homme libre, toujours tu chériras la mer ! » Cette phrase de Charles Baudelaire est plus pertinente que jamais. Notre conviction, en effet, est que le vingt-et-unième siècle sera maritime : les océans détiennent des réponses aux enjeux humains, économiques et environnementaux auxquels est aujourd’hui confrontée la planète bleue. La raison d’être de DCNS est de créer des solutions de haute technologie pour le naval de défense, l’énergie (nucléaire civil, énergies marines renouvelables) ainsi que la prospection et la valorisation durable des océans. Chaque jour, les collaborateurs de notre Groupe partagent leur passion de la mer. Aujourd’hui, DCNS ambitionne d’être un leader mondial dans ses métiers grâce à son innovation continue et à son fort développement international.

http://fr.dcnsgroup.com/groupe/a-propos/strategie/

Annexe II : DCNS présente une stratégie de croissance ambitieuse

12934_Manage_02

Avec championship, DCNS vise une croissance de son chiffre d’affaires de 50 % à 100 % dans les dix prochaines années. Pour atteindre cet objectif, le Groupe demeurera le partenaire de référence de la Marine nationale. Il ambitionne également de se développer dans des secteurs extrêmement concurrentiels (naval de défense à l’international, nucléaire civil, énergies marines renouvelables). Cette croissance sera conditionnée par une amélioration de 30 % de la performance du Groupe obtenue au cours des trois prochaines années. Pour cela, le Groupe lance un plan de transformation.

La réalisation de ces objectifs de croissance et de performance se traduit en plans d’actions selon 6 axes de transformation : 1. Déployer une organisation simple, efficace et responsabilisante 2. Travailler autrement, engager des réinternalisations compétitives 3. Réinventer nos processus de réalisation 4. Associer nos fournisseurs à la performance de DCNS 5. Améliorer fortement la sécurité au travail 6. Développer la culture managériale.

http://fr.dcnsgroup.com/groupe/a-propos/strategie/

Annexe III : Les nouvelles activités du groupe DCNS

Jusqu’ici, le groupe public fabriquait surtout des sous-marins et des porte-avions. Face au ralentissement des commandes militaires, il se tourne vers les éoliennes et le nucléaire civil. Un pari audacieux et bien accepté en interne.

Houle et courants marins. Depuis trois ans, DCNS se diversifie en effet dans quatre technologies novatrices : l’hydrolien (des turbines qui utilisent l’énergie produite par les courants marins pour produire de l’électricité), l’éolien offshore, l’énergie thermique de la mer et le houlomoteur (qui se sert de l’énergie de la houle). Un investissement qui commence à porter ses fruits : le chiffre d’affaires généré par les EMR et par le nucléaire civil, où le géant du naval a aussi fait son entrée, a atteint 30 millions d’euros en 2011 et 100 millions d’euros de commandes ont été comptabilisées en décembre dernier. « D’ici à 2020, notre objectif est de doubler notre chiffre d’affaires en le portant à 5 milliards d’euros, dont un tiers sera réalisé par le volet énergie », indique Bernard Planchais, directeur général délégué (…)

Étroite collaboration. Le groupe doit néanmoins compter avec des start-up en pointe sur certaines technologies. « L’irlandais OpenHydro avait facilement cinq ou six ans d’avance sur nous tous dans l’hydrolien, indique Frédéric Le Lidec. En 2011, nous avons donc pris 11 % de son capital. » D’ici à la fin de l’année, DCNS pourrait racheter son partenaire en totalité. Depuis le rapprochement, les salariés des deux entreprises travaillent en étroite collaboration. Un partenariat qui s’est soldé, en 2011, par l’installation
de la première hydrolienne à vocation industrielle au large de l’île de Bréhat, en Bretagne.

Anne Cagan, Management, 28/08/2012, © Prisma Media

Éléments de corrigé

1. Le groupe DCNS est une société anonyme qui a naturellement une finalité lucrative. Néanmoins, le principal actionnaire est l’État. La nature des activités du groupe (défense nationale, recherche…) lui confère une importance stratégique qui dépasse la simple recherche de profits.

2. Le groupe DCNS s’oriente vers une diversification de son activité. Cette diversification est particulièrement importante pour au moins trois raisons :

– elle constitue un élément majeur de la stratégie de croissance du groupe ;

– elle implique des évolutions en interne (réorganisation, évolution du métier…) ;

– elle nécessite de prendre le contrôle d’entreprises disposant de compétences techniques spécifiques, et complémentaires de celle de DCNS.

3. Le système d’information de DCNS lui permet notamment :

– d’anticiper les évolutions des marchés aval (ex. : baisse des commandes publiques) ;

– d’identifier les marchés d’avenir (énergie…) ;

– d’identifier et d’évaluer les futurs concurrents et partenaires sur les nouveaux marchés du groupe ;

– d’identifier les gisements de compétence en interne et en externe, etc.