Les ligaments du genou

Merci !

Exercices
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Pratiquer une activité physique en préservant sa santé

Le 21 décembre 2013, le ligament croisé antérieur du genou droit de Pierre Vaultier lâchait et ses espoirs olympiques s’évanouissaient.

« Le tarif habituel, c’est opération et six mois de rééducation », dixit l’entraîneur tricolore. Mais le Français travaille comme un acharné en rééducation. Moins de deux mois plus tard, il porte une attelle (« elle tient le genou et empêche les hyperflexions ») et s’élance sur la piste de snowboardcross… pour remporter la médaille d’or aux Jeux olympiques d’hiver de Sotchi en 2014.

Situés au centre du genou, les ligaments croisés antérieur et postérieur s’opposent au déplacement vers l’avant ainsi qu’à une rotation interne excessive du tibia par rapport au fémur.

Lorsque le pied est bloqué (par la fixation qui ne saute pas ou par les crampons qui restent plantés dans le sol au football par exemple), le reste du corps pivote et le ligament, soumis à cette torsion, se déchire. Une fois déchiré, il ne cicatrise pas ou au mieux partiellement – ce qui fut le cas pour Pierre Vaultier. La rupture n’empêche pas la reprise normale des activités de la vie courante mais elle entraîne une instabilité du genou dans la pratique des sports.

a. À quel grand type de blessure correspond la rupture d’un ligament croisé ?

b. À l’aide du doc. 10, expliquer quels peuvent être les objectifs de la rééducation.

La rééducation consiste à réaliser des mouvements précis afin de renforcer certains muscles.

c. Pierre Vaultier aurait-il pu concourir sans l’attelle ?

Doc. 10. Place du ligament croisé antérieur dans l’articulation du genou