Les mutations à  l'origine des cancers

Merci !

Exercices
Classe(s) : 1re S | Thème(s) : Variation génétique et santé


On sait aujourd’hui que le cancer est une maladie génétique et non pas héréditaire, car elle est due à des mutations acquises et accumulées sur certains gènes jouant un rôle majeur dans la prolifération cellulaire. Une seule cellule suffit pour donner naissance à une tumeur. Plusieurs mutations successives, pouvant être très éloignées dans le temps, altèrent un ou plusieurs gènes contrôlant la division cellulaire. Progressivement, la cellule mutée et ses descendantes se transforment en cellules cancéreuses.

Doc. 14 Schéma de l’origine et du développement d’une tumeur

1. Pourquoi dit-on qu’un cancer est une maladie génétique « mais pas héréditaire » ?

2. Chez un individu atteint d’un cancer du colon, on a mis en évidence la présence de deux allèles mutés du gène APC, situé sur le chromosome 5, d’un allèle muté du gène RAS situé sur le chromosome 12, d’un allèle muté du gène P53, situé sur le chromosome 17 (gène impliqué dans de très nombreux cancers). Schématisez les mutations présentes dans une cellule aux stades 1, 3 et 5 en admettant que les gènes ont muté dans l’ordre suivant : APC, puis RAS, puis P53.

N’oubliez pas qu’en se divisant – en dehors de toute mutation –, une cellule transmet de façon conforme son information génétique et qu’un cancer provient toujours de la mutation d’une cellule initiale.