Les schistes bitumineux

Merci !

Exercices
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Les combustibles fossiles et les enjeux énergétiques

Les réserves mondiales de schistes bitumineux, particulièrement abondantes en Amérique du Nord, sont un peu inférieures aux réserves du pétrole.

Les composants organiques des schistes bitumineux dérivent d’une multitude d’organismes, tels que pollens, algues, cuticules végétales, débris cellulaires de plantes terrestres et aquatiques. Les schistes bitumineux sont classés, selon leur environnement de dépôts, en « terrestres », « lacustres » ou « marins ». Le kérogène contenu dans un schiste bitumineux marin peut être converti en pétrole à travers le processus chimique de la pyrolyse, qui utilise le principe de la décomposition d’une matière organique par la chaleur. Le schiste bitumineux est pour cela chauffé à une température suffisamment élevée (450/500 °C) dans une enceinte privée d’air (anaérobie).

À l’aide de ces informations et du doc. 9 de l’exercice 9, commenter les affirmations suivantes.

a. Les schistes bitumineux sont la forme fossile d’un kérogène marin.

b. Le kérogène des schistes bitumineux marins a été enfoui à une profondeur supérieure à 1 500 m.

c. Les gisements de schistes bitumineux ne sont pas profonds.

d. Le terme de schiste bitumineux qualifie plus le degré de transformation que l’origine de la biomasse.

e. Un schiste bitumineux terrestre a pour origine une biomasse comparable à celle qui a formé les charbons.