Mutagenèse des levures

Merci !

Exercices
Classe(s) : 1re S | Thème(s) : Le patrimoine génétique


Dans une expérience destinée à étudier la mutagenèse des levures, on teste la fréquence d’apparition de mutants capables de vivre en présence d’un composé toxique, la canavanine.

Protocole

Une culture de cellules de levures est partagée en deux fractions de même volume. L’une est exposée aux UV, l’autre non, puis elles sont étalées sur des milieux contenant de la canavanine et n’en contenant pas.

Pour être sûr de voir des colonies séparées on étale plusieurs dilutions de la suspension cellulaire. Exemple : dilution au facteur signifie que la suspension est diluée d’un facteur 10 : on prend 1 mL de la suspension et on y ajoute 9 mL d’eau, le volume final est donc de 10 mL. Dans 1 mL de la dilution il y a donc 10 fois moins de cellules que dans 1 mL de la suspension initiale. Dans la solution diluée 100 fois , il y aura 100 fois moins de cellules, etc.

Doc. 13 Résultats d’une expérience de mutagenèse


On dénombre au total dans les boîtes contenant un milieu de culture complet, provenant d’une suspension non diluée :

– sans irradiation : 108 cellules ;

– après irradiation : 108 cellules.

1. Quel type de mutants espéraient voir apparaître les chercheurs quand ils ont élaboré ce protocole ? Sur quelle propriété des agents mutagènes se basent-ils ?

2. Donnez un ordre de grandeur du nombre de cellules présentes dans la suspension initiale, irradiée.

3. Quel effet des UV est mis en évidence lorsqu’on compare le nombre de colonies présentes dans chacune des boîtes de levures provenant d’une suspension non diluée et cultivées en milieu complet ?

4. Concluez suite aux autres résultats observés.

La levure est un organisme unicellulaire qui, en se multipliant, forme des colonies. Chaque colonie est issue d’une cellule de levure qui était présente dans la suspension.