Exercice corrigé Ancien programme

Place du genre homo dans l'évolution

Le genre Homo regroupe l'Homme actuel et des fossiles ayant des caractères proches.

Doc 13 Tableau de caractères morpho-anatomiques au sein des primates

 

Épaisseur
de l'émail des dents

Gros orteil

Os iliaque*

Prognathisme**

Position du trou occipital

Saillie des pommettes

Chimpanzé

Fin

Écarté

Allongé

Marqué

En arrière

Peu saillante

Australopithèque
des Afars

Épais

Écarté

Court

Marqué

Intermédiaire

Saillante

Homme
de Néanderthal

Épais

Rapproché

Court

Absent

Avancé

Peu saillante

Homme de Cromagnon

Épais

Rapproché

Court

Absent

Avancé

Peu saillante

(dérivés = innovants : cases grises  ancestraux : cases blanches)

* os du bassin

** mâchoire en avant

Doc 14 Matrice des différences entre des fragments d'ADN homologue, chez quatre espèces d'hominoïdes

 

Homme de Néanderthal

Homme de Cromagnon
(Homo sapiens)

Homme européen actuel

(Homo sapiens)

Chimpanzé

Homme
de Néanderthal

0

22

23

59

Homme de Cromagnon

 

0

1

58

Homme européen actuel

   

0

58

Chimpanzé

     

0

Attention ce sont ici les différences qui sont comptabilisées entre les séquences. Le pourcentage de différences traduit le temps qui sépare deux espèces de leur ancêtre commun : plus le pourcentage est élevé, plus cet ancêtre est éloigné dans le temps.

Doc 15 Deux propositions d'arbres phylogénétiques établissant les parentés au sein des primates

1. Citez les cinq espèces d'Homo que vous connaissez.

2. D'après le document 13 quels sont les caractères morpho-anatomiques dérivés (ou innovants) propres au genre Homo ?

3. En utilisant les informations des documents 13 et 14, précisez quel arbre du document 15 rend compte de la façon la plus exacte de l'évolution de la lignée humaine.

Argumentez votre réponse.

Voir Savoir-faire, Compétence 1.

1. Les cinq espèces d'Homo sont Homo habilis, Homo ergaster, Homo erectus, Homo sapiens neanderthalensis, Homo sapiens sapiens.

2. Les caractères morpho-anatomiques dérivés propres au genre Homo sont ceux qui sont présents chez l'Homme de Néanderthal et Cromagnon et pas chez les autres. C'est-à-dire : un gros orteil rapproché, une absence de prognathisme et un trou occipital avancé.

3. Le document 14 est un tableau donnant le nombre de différences entre des séquences de nucléotides d'un fragment d'ADN homologue (même rôle) pour l'Homme de Néanderthal, l'Homme de Cromagnon, l'Homme actuel et le chimpanzé. L'Homme européen actuel a une seule différence avec l'Homme de Cromagnon, ce sont donc les plus proches dans l'évolution. L'Homme de Néanderthal a pratiquement autant de différences avec l'Homme européen actuel et l'Homme de Cromagnon (23 et 22) et beaucoup plus avec le chimpanzé (59). Il est donc plus proche des deux Hommes que du chimpanzé.

C'est donc l'arbre A qui est plus exact car l'Homme européen actuel et l'Homme de Cromagnon constituent un embranchement et sont les plus proches. Avec les données anatomiques on a en plus la position de l'australopithèque des Afars qui a plus d'états dérivés en commun avec les Homo qu'avec le chimpanzé : émail des dents épais et os iliaque court. Cette position est respectée pour les deux arbres.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner