Présence d'un utérus chez un garçon

Merci !

Exercices
Classe(s) : 1re S | Thème(s) : Féminin/Masculin


Chez un garçon de dix ans, une ouverture chirurgicale de la paroi abdominale a révélé une organisation normale de l’appareil génital mâle mais également la présence d’un utérus dans la partie médiane de l’abdomen.

Différents examens biologiques ont été réalisés pour déterminer l’origine de l’anomalie.

l Une étude du caryotype de ce garçon avec utérus a révélé la présence de 46 chromosomes dont les deux chromosomes sexuels X et Y.

Des dosages hormonaux ont été effectués :

Hormones dosées

Valeurs chez
le garçon avec utérus

Valeurs normales

Testostérone en nanomol · L–1

30

10 à 38

Hormone antimüllérienne (AMH) en picomol · L–1

350

300 à 400 jusqu’à
la puberté

l Pour tester la possibilité de liaison de l’hormone AMH avec son récepteur membranaire de nature protéique, on réalise l’expérience suivante :

– on introduit le gène humain du récepteur à l’AMH dans des cellules animales ;

– on réalise des cultures in vitro de ces cellules ;

– ces cellules sont ensuite mises en présence d’AMH radioactive ;

– après rinçage, on pratique une autoradiographie pour révéler la présence éventuelle de l’AMH sur les cellules en culture. L’expérience a été réalisée avec le gène du garçon avec utérus et avec le gène d’un sujet témoin ;

– les résultats proposés ci-dessous sont des autoradiographies des cellules en culture.

Doc. 7 Expériences d’autoradiographies avec AMH radioactive

 

Autoradiographie de cellules exprimant
le récepteur de l’AMH d’un sujet témoin

 

Croquis de ces cellules en culture

 

Autoradiographie de cellules exprimant
le récpteur de l’AMH du garçon avec utérus

 

Croquis de ces cellules en culture

À partir de l’exploitation des informations fournies par les documents, proposez une hypothèse sur l’origine de l’anomalie observée.

Il faut analyser chaque document, puis conclure en répondant à la question. On rappelle que chez la femme, l’utérus résulte de la différenciation de canaux de Müller, et que chez l’homme, ces canaux de Müller régressent sous l’action de l’AMH.