Exercice corrigé Ancien programme

Rôle du pancréas

On cherche à comprendre les relations entre la glycémie et la libération des hormones par le pancréas.


Doc 11 Expérience

Protocole : Des pancréas de chien sont prélevés puis perfusés à vitesse constante avec du liquide physiologique.

Le pancréas est perfusé par l'artère pancréatique avec du liquide physiologique (ne contenant que de l'eau et du chlorure de sodium) pendant 10 min, puis par du liquide enrichi en glucose. Le liquide recueilli à la sortie du pancréas est analysé.

Doc 12 Résultats

1. Indiquez les propositions exactes.

L'étude de cette expérience montre que :

a. quand le pancréas libère beaucoup de glucagon, il libère peu d'insuline.

b. le glucagon libéré par le pancréas enrichit la perfusion en glucose.

c. une glycémie élevée stimule la libération d'insuline.

d. une glycémie élevée stimule la libération de glucagon.

e. le glucagon freine la production d'insuline.

2. Rédigez une réponse au problème initial (relations entre la glycémie et la libération d'hormones par le pancréas).

Si vous rencontrez des difficultés, étudiez le corrigé de la question 1 avant de rédiger.

Vous devez connaître les organes effecteurs de la glycémie (qui agissent directement sur l'apport ou le prélèvement de glucose sanguin) et le rôle du pancréas sur ces organes effecteurs (paragraphe III).

1. a. Vrai. b. Faux : c'est la perfusion enrichie en glucose qui est la cause des variations des concentrations des hormones pancréatiques observées après t = 0.

c. Vrai. d. Faux. e. Faux : c'est la glycémie qui agit sur les capteurs du pancréas.

2. Analyse : Avant la perfusion de glucose, liquide qui sort du pancréas contient beaucoup de glucagon (800 pg/mL) et très peu d'insuline (2 ng/mL).

Après une perfusion avec un liquide enrichi en glucose, la composition du liquide qui sort du pancréas change : la concentration en glucagon baisse pour devenir très faible, alors que la concentration en insuline augmente, elle présente un pic à 40 ng/mL 4 min après l'injection.

Interprétation : Les cellules du pancréas possèdent des capteurs sensibles à la concentration en glucose. Une forte concentration en glucose stimule la production d'insuline, une faible concentration en glucose stimule la production de glucagon.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner