Exercice corrigé Ancien programme

Un ancien océan alpin

Les géologues pensent que la chaîne des Alpes résulte de la fermeture d'un domaine océanique, conséquence de la convergence des plaques lithosphériques. Expliquez en quoi le Chenaillet constitue l'un des éléments ayant permis de proposer cette hypothèse.

Doc 12 Coupe au niveau du massif du Chenaillet dans les Alpes

1. Sédiments océaniques. 2. gabbros. 3. Péridotites serpentinisées (hydratées). 4. basalte en coussins. 5. Filons de basalte.

Deux types d'indices sont à retrouver : ceux de nature pétrographique (nature des roches) et ceux de nature structurale.

Analyse : La succession péridotite (manteau) / gabbros (croûte) / basaltes (croûte) est caractéristique de la lithosphère océanique (nature pétrographique).

Interprétation : Le massif du Chenaillet est un fragment de lithosphère océanique, c'est-à-dire une ophiolite.

Analyse : L'ensemble péridotites-gabbros chevauche les sédiments océaniques, il est lui-même chevauché par des écailles de basaltes en coussins. Le Chenaillet est constitué de la superposition d'écailles de lithosphère océanique qui chevauchent des sédiments.

Interprétation : Ces écailles se sont mises en place lors d'une tectonique en compression, au cours de la convergence de deux plaques.

Conclusion

Le Chenaillet est un vestige de lithosphère océanique charrié sur la lithosphère continentale lors de la fermeture d'un ancien océan alpin.

Accéder à tous les contenus
dès 6,79€/mois

  • Les dernières annales corrigées et expliquées
  • Des fiches de cours et cours vidéo/audio
  • Des conseils et méthodes pour réussir ses examens
  • Pas de publicités
S'abonner