Une technique de culture dite «  raisonnée   » au kenya

Merci !

Exercices
Classe(s) : 1re S | Thème(s) : Nourrir l’humanité


Doc. 10 Le développement durable

Le concept de développement durable se résume aujourd’hui en une simple phrase : « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».

Pour y parvenir, les entreprises, les pouvoirs publics et la société civile devront travailler main dans la main afin de réconcilier trois mondes qui se sont longtemps ignorés : l’économie, l’écologie et le social. À long terme, il n’y aura pas de développement possible s’il n’est pas économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement tolérable.

Extrait du site du Ministère de l’écologie et du développement durable.

Doc. 11 La Pyrale du maïs

La Pyrale du maïs est un insecte qui détruit 40 à 80 % des cultures de Maïs. Depuis quelques années on a trouvé, au Kenya, une méthode de lutte contre cet insecte. La stratégie s’appelle push and pull c’est-à-dire « attirer et repousser ». L’agriculteur sème entre les plants de Maïs une herbe que l’insecte déteste la Desmodium et, autour du champ, une autre que ce parasite adore la Napier Grass.

Les résultats sont étonnants. Au lieu de plantes et d’épis de maïs rabougris et rongés, de belles feuilles pointent vers le ciel dépassant la hauteur d’un homme. Les effets positifs sont multiples. Tout d’abord les paysans n’ont plus besoin d’insecticides et réalisent une économie non négligeable. En outre le travail des champs est moins éprouvant car la Desmodium empêche également une mauvaise herbe extrêmement envahissante, la Stringa, de se développer et d’étouffer les plants de Maïs. Les femmes étant majoritairement les agricultrices en Afrique, bénéficieront d’une amélioration du niveau et de la qualité de leur vie, donc de leur place dans la société. En effet leur travail est moins éprouvant donc moins préjudiciable à la santé et les rentrées financières sont meilleures grâce à l’abondance de la récolte. Autre avantage, dérivé cette fois : les herbes utilisées dans la stratégie push and pull représentent un excellent fourrage pour les vaches qui produisent davantage de lait. Coupées en morceaux, stockés dans des sacs, elles servent de réserve lors des longues périodes de sécheresse. Enfin, toute cette technique représente encore un moyen de lutter contre l’érosion du sol et s’inscrit dans une volonté de préserver la biodiversité.

D’après Le Courrier du 6 Janvier 2000.

1. Comment la Desmodium et la Napier Grass permettent-elles de lutter contre la Pyrale du maïs ?

2. Retrouvez les arguments qui font du push and pull, une technique agricole répondant au concept de développement durable.

Voir savoir-faire 2.