Vers la fin du labour ?

Merci !

Exercices
Classe(s) : 2de | Thème(s) : Le sol, un patrimoine durable ?

Le labour est une technique de retournement de la partie superficielle du sol utilisée pour enfouir les résidus de végétaux et rendre le sol plus meuble. Depuis plusieurs années se développent des Techniques Culturales Sans Labour (TCSL). La technique du travail superficiel limite le travail du sol entre 5 et 15 cm de profondeur, sans retournement. Les résidus de culture qui restent en surface limitent l’érosion. Le semis direct limite le travail du sol à 5 cm de profondeur sur la ligne de semis, ce qui maintient en surface la quasi-totalité des résidus de culture.

Utiliser les informations présentées dans les doc. 16 et 17 et vos connaissances pour montrer que les Techniques Culturales Sans Labour constituent une solution pour limiter l’érosion des sols sans perte de rendement.

Doc. 16. TCSL et les vers de terre

Les galeries creusées par les vers de terre assurent une bonne aération du sol, les galeries verticales améliorent nettement l’absorption, le stockage, l’infiltration et le drainage de l’eau dans le sol, ce qui contribue fortement à empêcher le ruissellement et l’érosion. Les vers de terre incorporent chaque année dans le sol jusqu’à 6 tonnes de matière organique morte par hectare.

Doc. 17. TCSL et rendement

Les expérimentations conduites sur des parcelles à Boigneville ont permis de comparer les rendements en blé obtenus après la mise en œuvre de ces différentes techniques. Le graphique ci-dessous présente les résultats obtenus entre 2002 et 2005.