Virus et défense adaptative

Merci !

Exercices
Classe(s) : Tle S | Thème(s) : Quelques aspects de la réaction immunitaire

La souris, comme l’homme, est capable de lutter contre certains virus. On a pratiqué sur plusieurs lots de souris les traitements indiqués dans le tableau ci-dessous et on observe pour chaque lot les réactions immunitaires à la suite d’une infection virale.

Souris

Traitement effectué

Conséquences
pour l’organisme

Résultats
après infection virale

Lot 1

Aucun

Présence de lymphocytes B et T

Disparition des virus

Lot 2

Ablation du thymus

Présence de lymphocytes B

Absence de lymphocytes T

Prolifération des virus

Lot 3

Irradiation + injection de lymphocytes T provenant d’une souris infectée par le même virus.

Présence de lymphocytes T

Absence de lymphocytes B

Disparition des virus

Information : L’irradiation détruit les cellules à multiplication rapide et notamment les cellules souches de la moelle osseuse à l’origine des lymphocytes. Le thymus est l’organe où les lymphocytes T acquièrent leur fonction.

« Les lymphocytes B n’interviennent pas dans la réponse immunitaire développée contre ce virus. »

Expliquez pourquoi l’expérience menée avec le lot 3 est indispensable pour démontrer cette affirmation.

Étude guidée. Ce document est complexe car il présente les résultats de plusieurs expériences qu’il faut étudier séparément pour répondre à l’utilité du lot 3.

Diviser l’étude du document en trois.

1. Étudier le lot 1. 2. Étudier le lot 2.

3. Terminer par le lot 3 et répondre à la question posée.

Repère de savoir. La défense adaptative par anticorps et coopération cellulaire.